Coinbase travaille avec le gouvernement pour réguler le marché des cryptomonnaies.

Share on twitter
Share on reddit
Share on facebook
Coinbase et la SEC

Après la confrontation entre la SEC et Coinbase sur ses produits de prêts, l’entreprise travaille avec le gouvernement américain pour proposer des régulations sur le marché des cryptomonnaies.

Des débuts difficiles

Plus tôt dans le mois, le PDG de Coinbase Brian Armstrong, a annoncé que la Securities and Exchange Commission (SEC) avait fait savoir à l’entreprise qu’elle la poursuivrait en justice si elle lançait le produit, baptisé “Lend”. Plus tard, Coinbase a alors annoncer que le lancement du produit a été annulé suite aux menaces de ces poursuites.

Le produit de prêt était censé alimenter un compte d’épargne en crypto-monnaies qui rapporterait aux clients un rendement annuel en pourcentage (APY) de 4 %, un rendement plusieurs fois supérieur à celui de la plupart des comptes d’épargne des banques traditionnelles.

Un futur prometteur

La semaine dernière, Brian Armstrong, a révélé qu’il préparait un projet de cadre réglementaire à soumettre aux législateurs fédéraux et qu’il comptait le diffuser dans le courant du mois prochain.

« Coinbase veut être un conseiller et un défenseur utile de la façon dont les États-Unis peuvent créer cette réglementation raisonnable. »

« En fait, il y a une proposition que nous mettons en place à la fin de ce mois, ou peut-être au début du mois prochain, qui est notre cadre réglementaire proposé. »

A déclaré Armstrong dans une récente interview.

Les régulateurs cherchent généralement à obtenir les réactions de l’industrie lorsqu’ils élaborent de nouvelles règles, en particulier dans les secteurs où le rythme des avancées technologiques signifie que les progrès du marché ont largement dépassé l’élaboration de nouvelles réglementations et la modification des réglementations existantes. M. Armstrong a déclaré qu’une telle proposition lui avait été demandée à plusieurs reprises.

Mais il a également semblé conscient du fait que toute proposition qu’ils présenteront ne sera certainement qu’une pièce d’un puzzle plus vaste, d’autres entités du secteur travaillant dans le domaine des cryptomonnaies contribueront à la réalisation d’un cadre réglementaire pour ce marché.

Après un désaccord sur le produit de prêt, c’est donc main dans la main que le gouvernement américain et la société d’achat de cryptomonnaies travaillent pour élaborer des réglementations à ce nouveau secteur d’activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *