Le Bitcoin, adopté comme monnaie officielle pour la première fois.

Share on twitter
Share on reddit
Share on facebook
Le Salvador, Bitcoin comme monnaie officielle

Mercredi 9 juin 2021, cette date restera dans les annales pour toute la communauté du Bitcoin après que le Congrès du Salvador (Amérique du Sud) est approuvé la proposition du président Bukele d’adopter le Bitcoin comme monnaie à part entière. Alors que cela veut-il bien signifier pour le pays et pour le Bitcoin en générale ? Petite révolution ou simple tendance ?

Tout d’abord, il faut savoir que le Salvador n’avait pas sa propre monnaie et son économie se basait uniquement sur le Dollar. Cette dépendance du Dollar Américain n’était sans nul doute pas vu d’un très bon œil tant par la population que par le gouvernement, même si cette dernière comportait de nombreux avantages comme la facilitation des échange commerciaux. Une alternative au Dollar a donc vu le jour, le Bitcoin.

Pourquoi le Bitcoin ?

Le plus grand avantage du Bitcoin est qu’il n’est contrôlé par aucun gouvernement ni aucune banque ce qui permet d’effacer de nombreux intermédiaires et ainsi de faciliter et d’abaisser les coups de transactions. Sachant que l’économie du Salvador relève fortement des transferts de fonds, cette-à-dire de l’argent reçu depuis l’étranger, (qui représentent environ 20 % du produit intérieur brut du pays) le Bitcoin semble l’une des meilleures solution concernant le transfert d’argent au niveau international. En effet, plus de deux millions de Salvadoriens vivent à l’extérieur du pays, mais continuent de garder des liens étroits avec leur lieu de naissance, envoyant plus de 4 milliards de dollars chaque année.

Par ailleurs, 70% des Salvadoriens n’ont encore aujourd’hui pas de comptes bancaires. Le Bitcoin permettra d’ouvrir l’accès aux services financiers au plus grand nombre et le plus rapidement possible. Dans les pays émergents, le taux de bancarisation est beaucoup plus faible que dans les pays développés et la dépendance aux transferts d’argent de l’étranger est beaucoup plus forte.

Ainsi, les cryptomonnaies et en particulier le Bitcoin, semblent les meilleures alternatives pour répondre à ces deux problématiques : l’accès aux services financiers, et la facilitation ainsi que l’abaissement des coûts d’échanges monétaires transfrontaliers.

Le Salvador, Bitcoin comme monnaie officielle
Source: https://www.bbc.com/news/world-latin-america-57398274

Concrètement, qu’est-ce que ça change ?

Le Bitcoin étant devenu la monnaie officielle du Salvador (le Dollar reste également une des deux monnaie officielle du pays) tous les prix devront être affichés en Bitcoin (et aussi en Dollar), tous les commerçants devront accepter le Bitcoin, que ce soit le grand centre commercial ou la petite superette d’à côté. De plus, les contributions fiscales pourront être payées avec la monnaie numérique, et les échanges en bitcoin ne seront pas soumis à l’impôt sur les plus-values (contrairement à toutes les autres monnaies dites « traditionnelles »).

Ainsi, le Bitcoin franchit un cap en étant pour la première fois adopté en tant que monnaie officielle d’un Etat. Le Salvador a su oser et ouvre la voie à de nombreux autres gouvernements (notamment des pays émergents d’Amérique du Sud) qui semblent réfléchir à un éventuel avenir avec le Bitcoin grâce aux trois grosses problématiques auxquelles cette nouvelle monnaie peut répondre :  l’hyperinflation, des coûts d’échanges transfrontaliers important, et le faible taux de bancarisation d’une population donnée.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *