Le Salvador, à la conquête du bitcoin grâce à ses volcans

Share on twitter
Share on reddit
Share on facebook
Salvador minage bitcoin avec volcans

Miner des bitcoins grâce aux volcans. Voilà la réalité que s’apprête à réaliser le Salvador utilisant ses nombreuses ressources géothermiques pour produire de l’électricité afin de miner cette monnaie digitale de la plus responsable des manières qu’il soit.

Dans un récent tweet, le président salvadorien Nayib Bukele a partagé une vidéo montrant les progrès apparents de l’usine d’extraction de bitcoins du pays alimentée par l’énergie géothermique volcanique.

La vidéo montre une vue d’ensemble d’une installation de production d’énergie, avec des techniciens qui activent les appareils de minage de crypto-monnaies.

En juin dernier déjà, le président avait demandé à l’entreprise publique d’électricité géothermique du pays, LaGeo SA, de “mettre en place un plan pour offrir des installations pour l’extraction de bitcoins avec une énergie très bon marché, 100 % propre, 100 % renouvelable et sans émissions provenant de nos volcans”.

Un peu plus tard, il avait ajouté que : « nos ingénieurs viennent de m’informer qu’ils ont creusé un nouveau puits, qui fournira environ 95MW d’énergie géothermique 100% propre, sans émissions, à partir de nos volcans. Nous commençons à concevoir un centre complet de minage de bitcoins autour de ce puits. »

La pays, avec ses 23 volcans actifs, dispose de centaines de mégawatts de potentiel géothermique inexploité, ainsi que d’un réseau de centrales électriques sous-utilisées. Après l’adoption du Bitcoin comme monnaie officielle à coté du Dollars Américain, le Salvador veut saisir l’opportunité que ses ressources naturelles lui offrent afin de développer tout un écosystème autour de cette monnaie digitale.

Ce potentiel géothermique permettra de proposer de l’électricité verte ainsi que des prix parmi les plus bas du marché. Le pays d’Amérique Latine semble donc représenter une opportunité pour tous les entrepreneurs de la cryptosphère afin de développer et de pérenniser leurs activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *